Maux de tête et migraines

La chiropratique : un traitement efficace

PRENEZ RDV EN LIGNE !

Il existe plusieurs types de maux de tête, et la plupart du temps ils mettent en jeu plusieurs problèmes qui mènent à la manifestation des symptômes. On différencie les migraines des autres maux de tête.

Qu’est-ce qu’est une migraine ?

Ce sont des douleurs de tête qui surviennent par crises, entre 4h et plusieurs jours (72h). Environ une personne sur 5 souffrant de migraines ont des “auras”. Les auras des migraines sont des troubles qui surviennent avant, parfois pendant la douleur de tête (voir paragraphe sur les auras).
Ces douleurs se manifestent toujours d’un seul côté du crâne, le plus souvent pulsatiles (souvent décrites comme des coups de marteau), généralement derrière l’œil, dans la tempe et jusqu’à l’arrière du crâne. La douleur irradie parfois dans la nuque. Ces douleurs sont souvent handicapantes dans la vie quotidienne.
On sait peu de choses sur ce qui crée tous ces symptômes. L’hypothèse actuelle est qu’il s’agit d’une maladie neuro-vasculaire qui a un aspect génétique. les hormones féminines sont parfois décrites comme facteur aggravant pour les migraines.
Les auras des migraines : la grande majorité des auras sont visuelles (80 à 90%): le patient ne supporte plus la lumière (photophobie), voit des zones noires, brillantes ou géométriques dans son champ visuel. Il peut également y avoir d’autres troubles neurologiques tels que des nausées ou vomissements, ne pas supporter le bruit, ressentir des engourdissement ou fourmillements, être irritable, chute de tension artérielle, fatigue, perte d’appétit, transpiration, bâillements, envies pressantes, difficultés pour se concentrer ou trouver ses mots, etc.

Les céphalées (maux de tête) : Il en existe plusieurs types. On les distingue des migraines car leur origine et leurs symptômes sont très différents.

La céphalée par sur-utilisation médicamenteuse :

Lors d’un surdosage médicamenteux, des douleurs de tête peuvent survenir, soit pendant les prises, soit lorsque le corps a éliminé le produit. Il est important de respecter les dosages maximaux donnés par votre médecin pour limiter le risque de ces céphalées. La chiropraxie peut accompagner le patient dans ses habitudes de vie et accompagner le corps dans sa récupération, mais un suivi médical est essentiel pour ce type de céphalées.

La céphalée de tension :

Elle est la conjonction de plusieurs facteurs musculaires, cervicaux, de stress et psychosomatique. Elle se manifeste généralement comme un fond douloureux qui augmente avec le stress, la fatigue, la contrariété, le manque d’hydratation et des mauvaises postures prolongées. La douleur peut prendre tout le crâne, un seul côté, ou même être plus précis (occiput, tempe, base du crâne, front). Elle n’est pas pulsatile contrairement à la migraine. Pour guérir ces céphalées, un suivi chiropratique doit être accompagné de conseils concernant le style de vie. Suivre ces conseils que vous donnera votre chiropracteur vous permettra d’améliorer les effets de la séance, les prolonger et de limiter le retour de ces douleurs.

La céphalée cervicogénique :

C’est une douleur de tête provoquée par un dysfonctionnement d’une ou plusieurs vertèbres cervicales. quand une douleur de tête apparaît à peu près en même temps qu’une sensation de blocage ou d’inconfort au niveau de la nuque, il s’agit presque toujours d’une céphalée cervicogénique. C’est une céphalée que l’on corrige avec beaucoup de succès en chiropratique.

La névralgie d’Arnold :

C’est une douleur fulgurante qui arrive lors d’un mouvement de la nuque. la douleur est intense, brève (quelques secondes maximum, avec possiblement une sensation étrange qui reste un peu plus longtemps), qui suit un trajet précis partant de la base du crâne et qui remonte d’un seul côté en arc de cercle vers l’œil, mais sans arriver jusqu’à l’œil. quand elle n’est pas corrigée, il peut y avoir des crises régulièrement, toujours par des douleurs intenses et brèves. Cette douleur est provoquée par le pincement d’un nerf (le nerf d’Arnold) entre deux cervicales, et les muscles qui entourent ce nerf. Cette céphalée également se soigne très bien grâce à la chiropractie

Est-ce qu’on peut soigner les migraines avec la chiropraxie ?

Nous avons remarqué que les patients suivis en chiropratique avaient généralement des crises moins intenses et plus espacées qu’avant le début du traitement dans une grande majorité des cas. Il arrive même que les migraines disparaissent totalement, mais on ne peut garantir ce résultat à tout le monde. Pour les migraines avec aura, on constate aussi une diminution voire une disparition d’une ou plusieurs des auras présentes. Le suivi conjoint de la médecine conventionnelle et de la chiropraxie permet généralement d’excellents résultats sur les vraies  migraines.
En court, la chiropraxie peut aider pour les migraines, avec des résultats variables, mais qui permettent généralement de soulager énormément l’impact qu’elles peuvent avoir sur la vie. Il est assez rare que les migraines restent handicapantes dans le cadre d’un suivi chiropratique régulier.

Envie d’augmenter votre énergie et bien-être ?

PRENEZ RDV EN LIGNE !